Constructions & prototypes est un projet de recherche réalisé lors d'une résidence de création de deux mois à l'Institut Européen des Arts Céramiques de Guebwiller en France. Élaboré à partir d'une collecte d'objets et de matériaux trouvés sur place puis transformés et recontextualisés, ce projet explore le potentiel poétique de la rencontre entre le travail fait main essentiellement céramique et les objets rebus industriels et obsolètes, assemblés de manière non-hiérarchique.

Une exploration de différentes terres et procédés m'a permis de réaliser un inventaire de sculptures céramiques où les formes faites main apportent une autre temporalité au corpus. Étant uniques, leur fabrication implique temps et répétition de gestes. Elles contrastent en cela des objets usinés d’apparence immuable et reproductibles en série. Assemblé aux formes abstraites fabriquées, l’objet usiné que l’on reconnait ajoute un point d’ancrage tout en demeurant une variable inconnue à l’équation.

Pendant la résidence, mon atelier devient un espace de collecte et d’archivage d’objets rebus divers et possède une structure dynamique qui lui est propre.  J’y accumule intuitivement un inventaire de choses qui m’intriguent et que je trouve dans mon environnement immédiat. J’y développe différentes idées qui cohabitent et qui convergent pour devenir complémentaires. Un même objet se matérialise et se décline sous différentes formes selon les étapes de fabrication où chacune s’ajoute au corpus. J'y poursuis un intérêt à triturer les modes de présentation de l’objet. Déconstruire pour reconstruire autrement des objets nés de l’incongruité des connexions. Poser un geste sur ce qui m’entoure, manipuler l’objet dans une volonté de le réactiver au-delà de ses fonctions d’usage en l’utilisant comme un fait sculptural actif.

Le travail réalisé durant cette résidence constitue la première phase du projet à venir Corps étrangers (2020). 
 








Back to Top